Actualité de la pensée sociologique de Marcel Lesne

Fondements, continuités et ruptures en formation des adultes

Journée de débats organisée par l’Equipe métiers de la formation, le Centre de recherche sur la formation et le Centre de documentation sur la formation et le travail du Cnam

En partenariat avec la revue Education permanente et le Gehfa 

Le mardi 24 septembre 2013 au Cnam Paris à partir de 9h30

L’apport de Marcel Lesne (1916-2012) est immense. Fondateur et premier titulaire de la chaire de formation des adultes au Cnam en 1971, puis du Centre de formation de formateurs en 1974, il a construit son enseignement autour des apports de la réflexion sociologique aux actes de formation, en y associant les recherches qu’il conduisait et les actions innovantes de formation de formateurs qu’il impulsait.

Marcel Lesne n’est pas n’importe quel théoricien de la formation. Selon lui, le formateur est à la fois un technicien qui met en oeuvre des moyens en vue de réaliser son action pédagogique, et un intellectuel nanti de capacités qui lui permettent de réfléchir sur son action. Il s’agit d’agir sur la production des « théories d’action » du formateur et de proposer des « outils intellectuels d’analyse », des « constructions théoriques intermédiaires », des « grilles de lecture » proches des exigences de la pratique et des théories scientifiques plus générales. En se les appropriant, le formateur peut élargir sa lecture propre des faits de formation dans lesquels il est engagé, et en user à sa manière.

Au-delà de l’hommage rendu à un grand pionnier, cette journée sera l’occasion de redécouvrir une pensée sociologique forte, d’y repérer des apports conceptuels essentiels, d’examiner leur intérêt pour agir et penser la formation aujourd’hui et demain, à partir des changements qu’elle affronte et des transformations de métier de formateur et d’apprenant qu’elle induit.

PROGRAMME

9 h 30 Marcel Lesne : les options fondatricesJean-Marie Barbier, directeur du Centre de recherche sur la formation.

9 h 45 Marcel Lesne, pionnier de la formation des adultes. Avec les interventions de :

  • Madeleine MaillebouisMarcel Lesne, l’homme et l’oeuvre
  • Françoise F. Laot : Pour une sociologie de l’éducation des adultes
  • Pierre Caspar : L’émergence du métier de formateur d’adultes
  • Mokhtar Kaddouri : La formation des adultes, un champ de recherches

11 h La formation, une totalité sociale. Table ronde animée par Hugues Lenoir (université Paris-Ouest), avec :

  • Jean-Luc Ferrand, enseignant-chercheur au Cnam, équipe « métiers de la formation »
  • Philippe Fritsch, professeur à l’université Lumière-Lyon 2
  • Bernard Liétard, maître de conférence à la chaire de formation des adultes du Cnam

13 h 45 La formation, une pratique de production de dispositifs et de projets. Table ronde animée par Anne-Lise Ulmann (Cnam), avec :

  • Fabrice Gutnik, président de l’Association française pour la réflexion et l’échange sur la formation
  • Alain Meignant, directeur du cabinet Alain Meignant
  • Francis Minet, professeur associé au Cnam, département Management, innovation, prospective
  • Christian de Montlibert, professeur émérite à l’université de Strasbourg.

15 h 15 La formation, un processus institué d’intervention sur les personnes. Table ronde animée par Roselyne Orofiamma (Cnam), avec :

  • Claude Debon, maître de conférences à la chaire de formation des adultes du Cnam
  • Salima Mansouri, conseillère formation au CNFPT
  • Pierre Rieben, directeur de l’école Vaucanson au Cnam

16 h 45 40 ans après, où va la formation des adultes ? Guy Jobert, professeur émérite, ancien titulaire de la chaire de formation des adultes du Cnam, directeur de la revue Education permanente.

En savoir plus : LESNE 240913



Citer ce billet
Rédaction (2013, 13 septembre). Actualité de la pensée sociologique de Marcel Lesne. Travail et formation. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uvdd