Le travail syndical

LHUILIER Dominique, MEYNAUD Hélène Y. (dir.). « Le travail syndical ». Nouvelle revue de psychosociologie, 2014, 266 p.

Avec les contributions de plusieurs chercheurs du CNAM (Laboratoires CRTD et LISE) :

  • Yves CLOT, Laure KLOETZER et Jean-Luc TOMÁS :  Coanalyser l’activité syndicale : un référentiel d’activité entre dilemmes et acquis de l’expérience syndicale.
  • Corinne GAUDART et Catherine TEIGER (avec Karine CHASSAING, Fabien GÂCHE, Marianne LACOMBLEZ et Laurence THÉRY) : Dynamique de la compréhension et de la transformation du travail : éléments pour une histoire de la coopération syndicats-recherche en ergonomie et psychologie du travail en France. 

Aborder le syndicalisme comme un travail implique de le situer dans son contexte avec ses ressources et contraintes propres, de recenser les tâches à réaliser et les activités déployées, d’identifier les visées poursuivies, la diversité de ses interlocuteurs et de ses destinataires. Au cœur de ce travail se trouvent des questions essentielles : comment construire une cause collective à partir de cas particuliers ? Comment surmonter l’émiettement des situations contractuelles et la précarisation massive ? Comment maintenir les liens et la réciprocité entre syndicalisme militant et syndicalisme d’expertise ? Le syndicalisme est-il un métier, une fonction, une mission ? Quelle division du travail prévaut entre syndicalistes ? Quelles sont les formes, les voies et les risques de l’engagement dans ce travail ?

Lire la suite : https://www.cairn.info/revue-nouvelle-revue-de-psychosociologie-2014-2.htm