A lire : Reconnaissance et validation des acquis : se reconnaître et être reconnu

Jérôme Eneau. Reconnaissance et validation des acquis : se reconnaître et être reconnu.  Congrès international AREF Genève, « Analyser les phénomènes identitaires en formation : enjeux d’intelligibilité et d’action », Genève, 13- 16 septembre 2010 : 

La problématique de la validation des apprentissages informels et des acquis de l’expérience pose la question de la reconnaissance, non seulement de ces acquis, mais plus largement des individus eux-mêmes. Elle prolonge et renouvelle ainsi l’étude de la construction identitaire en ouvrant de nouvelles perspectives théoriques. Encore peu étudiée dans le domaine de l’éducation et de la formation des adultes, la notion de reconnaissance fait pourtant l’objet de nombreuses recherches, depuis une dizaine d’années, en philosophie et en sociologie notamment. Cette communication vise à présenter, à partir des travaux de Ricœur et d’Honneth, en particulier, les liens existant entre reconnaissance, réciprocité et identité, leurs prolongements possibles pour la formation des adultes et les questions soulevées dans ce domaine, tant au plan épistémologique que méthodologique, pour la recherche et l’accompagnement.

Lire la suite : http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00/64/42/54/PDF/Eneau_J._com_AREF_2010.pdf



Citer ce billet
Rédaction (2011, 16 décembre). A lire : Reconnaissance et validation des acquis : se reconnaître et être reconnu. Travail et formation. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uui4