A lire : Du tri à l’exclusion… les difficultés d’apprentissage seraient-elles devenues pathologies qu’il conviendrait de soigner ?

Parution en ligne du dossier thématique « Du tri à l’exclusion… les difficultés d’apprentissage seraient-elles devenues pathologies qu’il conviendrait de soigner ? », réalisé par le Gfen : 

A tous les niveaux de la scolarité, les injonctions faites aux enseignants, aux éducateurs sont fortes pour dépister, prévenir, anticiper… afin d’individualiser et traiter les difficultés de façon parcellaire, en rejetant sur l’individu lui-même les causes du dysfonctionnement. A force de chercher des causes individuelles à des difficultés scolaires qui pourtant sont communes à un certain nombre d’élèves issus le plus souvent des classes populaires, on en vient à concevoir la difficulté scolaire comme une maladie. Le vocabulaire utilisé est d’ailleurs sans ambiguïté : on dépiste pour prescrire, on diagnostique pour prévenir, on traite le « problème » après avoir identifié la nature du « dys »fonctionnement en externalisant  ce qui pourrait être pris en charge dans le cadre de la classe par une approche pédagogique concertée. (…)

Lire la suite : http://www.gfen.asso.fr/images/documents/analyses/images/fr/du_tri_a_l_exclusion